Jdi na obsah Jdi na menu
 


Un Blanc catholique découvre l´Amérique !

 

2016 :  Cheikh Anta Diop : la conférence de Niamey - 1984

2008 : Un Blanc catholique découvre l´Amérique !

Mystery Of The Cocaine Mummies

- L'homme de kennewick

- They came before Colombus : Lecture given by Dr Ivan Van Sertima in 1986 at Camden Town Hall, London.

- The Davenport stele , The Dighton Rock, The Roman Sword, The Ancient Greeks

- 60 000 BC : Pedra Furada, Homo luzonensis et Wallacea

***

L'apport de l'Afrique à la civilisation universelle

Mise en ligne le 27 avr. 2011 par Nzwamba

 

LES ARTICLES DE CHEIKH ANTA DIOP

http://www.cheikhantadiop.net/cheikh_anta_diop_telecharger.htm

 

***

INFOWAR AUTOUR DU TAG "CHEIKH ANTA DIOP " DANS LE DOMAINE .CZ

 
 
 
***

Vers 2008

 

Un blanc catholique découvre l´Amérique !

 

ObrazekPour qu'une découverte trouve sa place dans l'histoire européenne, il faut nécessairement qu'elle ait été effectuée par un blanc (catholique de préférence).

 

C'est donc Christophe Colomb qui a officiellement découvert l'Amérique.

 

C'est bien connu et c'est ce qu'on apprend dans nos écoles.

 

Dieu n'aurait pas permis à des métèques d'autres continents de profiter de telles intuitions géographiques.

Etude d'après le portrait d'Innocent X
Francis Bacon - 1953

 

On tolérera éventuellement quelques Vikings, moins catholiques mais tout autant mal bronzés et barbares.

Cette bande de paranoïaques complotistes et rédacteurs de Wikipédia ne méritent donc que le bucher.

Dans leur article "Drogue dans l'Egypte antique", ils prétendent en effet que les Egyptiens utilisaient des drogues, y compris le tabac et la cocaïne dont on sait qu'elles sont originaires des Amériques. Ils les consommaient et les intégraient dans la préparation des momies (les résultats des analyses chimiques datent de 1976 !)

Mystery Of The Cocaine Mummies

https://www.youtube.com/watch?v=57gaB1VtJiQ



 

ObrazekLes frileux rédacteurs de Wikipédia ont du mal à tirer les conclusions qui s'imposent...

...évidemment ils devraient imaginer des métèques découvrir quelque chose...

...l'Amérique en plus !


Les non-européens, moins exposés à la blancheur papale, n'éprouvent pas tant de réticences.

Enrique Garcia Barthe donna une bien sulfureuse communication
au Vème congrès argentin des américanistes qui s'est tenu du 14 au 15 octobre 2004 à l'université d'El Salvador de Buenos Aires en Argentine.

Pour lui les voyages intercontinentaux à l'époque égyptienne ne font aucun doute :

http://www.ldi5.com/archeo/barthe11.php



ObrazekOn peut
aussi s'amuser à observer la fameuse carte de l'amiral turc Piri Reis qui prit un malin plaisir à  peindre des Lamas au somment des Andes presqu'un siècle avant que le premier catholique ne parvienne à ces hauteurs.

http://www.dinosoria.com/piri_reis.htm



On retrouve ce blanchiment des découvertes dans tous les domaines. La vidéo  ci-dessous présente les piles électriques de Bagdad. Deux mille ans avant que le premier chrétien ne s'électrocute le bout de la langue :


http://www.dailymotion.com/search/ovni/video/x6i9md_les-piles-de-bagdad_tech

Mais que le plus averti des Citoyens de la Cité du Net ne s'y trompe pas. Il n'est point besoin de la toile pour dénoncer ces crapuleuses reconstructions historiques..de tous temps, des cercles de savoir résistèrent...de tous temps, les hommes libres et amoureux de vérité ont tenu bon...

Monsieur Gilles Personne de Roberval est un grand exemple de cette lumière qui ne cesse de briller malgré la nuit et le brouillard.


En 1644 il s'amusa à publier un éclairant Système du monde d'après Aristarque de Samos pour dénoncer le plagiat
éhonté du chanoine polonais...

...officiellement...un blanc catholique découvrait encore quelque chose...amen...


Ce racisme primaire des constructions historiques, qui peut se réduire parfois au mythe du miracle grec, est profondément ancré dans les psychologies contemporaines. Il est savamment entretenu par les écoles et les académies. Il a investi nos plus intimes habitudes. Il nous est imposé de le plus insidieusement...par les perversions de l'orthographe.

Comment expliquer ici la présence d'un h...

 

- algorithme -
 
...puisque...
 

"Le mot vient du nom du mathématicien Al Khawarizmi (latinisé au Moyen Âge en Algoritmi)"...sans h donc...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Algorithmique

 

...autrement que par une volonté manifeste de lui donner une forme plus proche du  pâlot...

 

- rythme -

 

"Du grec ῥυθμός (rhythmos)"

 

http://fr.wiktionary.org/wiki/rythme

 

...?

 

Les esprits vulgairement conspirationnistes essaieront de se convaincre de la "trahison des clercs" et des moines copistes payés à la ligne et rajoutant des lettres aux mots afin de surfacturer l'ouvrage.

Mais en admettant la plausibilité de cette charmante fable, qui exigerait que les clients floués par la roublardise des moines soient restés aveugles et muets devant la supercherie, il n'en reste pas moins que, depuis 1635 - soit deux ans après un nouveau procès intenté contre Galilée -, toute décision en matière d'orthographe est prise après délibération des "savantasses" de l'Académie française:

 

http://www.academie-francaise.fr/

 

En général, les mêmes esprits vulgaires, éternels larbins des nazis qui nous gouvernent, les grandes personnes comme dirait l'autre, commencent à gronder leurs insultes à ce moment  là du raisonnement...au contraire les enfants de tout âge, à l'évocation de cet ethnocentrisme affligeant de la fabrique de l'histoire par des pouvoirs toujours plus avides de détruire le savoir, se rappelleront immédiatement ces phrases de Saint-Exupéry décrivant l'astronome turc:

 

"Il avait fait alors une grande démonstration de sa découverte à un Congrès ObrazekInternational d'Astronomie. Mais personne ne l'avait cru à cause de son costume. Les grandes personnes sont comme ça.
Heureusement pour la réputation de l'astéroïde B 612 un dictateur turc imposa à son peuple, sous peine de mort, de s'habiller à l'Européenne. L'astronome refit sa démonstration en 1920, dans un habit très élégant. Et cette fois-ci tout le monde fut de son avis."

 
http://www3.sympatico.ca/gaston.ringuelet/lepetitprince/chapitre04.html
 

***
 

Le melting pot américain...préhistorique :


L'homme de kennewick (1 sur 6)
Uploaded by rapharaons. - Technology reviews and science news videos.


***

 

Dr Ivan Van Sertima :

They came before Columbus

 Lecture given by Dr Ivan Van Sertima in 1986 at Camden Town Hall, London.
Caribbean Cultural International & Karnak House
Mise en ligne le 17.5.2012 par degsydan
 
***
 
 
Bref, il semble que non seulement les bons chrétiens n'aient jamais réellement découvert l'Amérique, mais qu'au contraire, ils y parvinrent bons derniers :

The Davenport stele

“American data,” as Fell calls it, now began to multiply. Most important was his decipherment of the Davenport stele, which some people compare to the translation of the Rosetta stone-the nineteenth century breakthrough which enabled men to read hieroglyphics and grasp the awesome sweep of Egyptian history. On this inscription, which was found in a burial mound near Davenport, Iowa, in 1874, Fell was able to read three kinds of writing. At the top were Egyptian hieroglyphics, Below them was the Iberic form of Punic writing found in Spain. The third line was in Libyan script.

psm_v51_d102_slate_tablet_from_davenport.jpg



What does this mean? “It means there were Egyptians, Libyans and Celtic Iberians living together in a colony in Iowa in 800 B.C.,” Fell says. “It means we have to revise a lot of our ideas about American history in general and American Indian culture in particular.”

 

http://www.ensignmessage.com/archives/stonesecrets.html

 

The Dighton Rock

Dighton Rock in Berkley Massachusetts has left many scratching their heads over the true origins. On the surface of a 40 ton boulder are age-old carvings known as petroglyphs. Are they proof that early ancient civilizations were able to make it to America? Hear the theories and decide for yourself.

Ajoutée le 2 août 2013 par New England's Insomniac Theatre

 

SWORD could prove THE ROMANS to NEW WORLD

 
 

Researchers has come up with a controversial theory that the Romans set foot in the New World more than a thousand years earlier than Columbus.

Their theory centres on the discovery of what they believe to be a Roman sword on Oak Island, off Nova Scotia.

Oak Island has been at the centre of one of the biggest treasure hunts in history, which began in 1795 when a strange treasure hole was found on the island, later named the Oak Island Money Pit.

Jovan Hutton Pulitzer, a treasure hunter, has now put together a paper, exclusively seen by Johnston Press, along with researchers at the Ancient Artefact Preservation Society.
Pulitzer claims the sword is '100 per cent confirmed' and described it as the 'smoking gun' to his theory.

'The sword came out of that shipwreck,' he told The Boston Standard. 'It is one incredible Roman artefact.'

Other findings include a Roman legionnaire's whistle found on Oak Island in 1901, a Roman shield 'boss' and a small Roman head sculpture found in Mexico City in 1933.

Ajoutée le 17 déc. 2015 par Esoteric Detective
 
 
 ***
 

Researcher Claims Ancient Greeks Made It to America Before Columbus

 

Researcher of Aegean Scripts, Dr. Minas Tsikritsis, in the text by Plutarch “On the Apparent Face in the Orb of the Moon,” in paragraphs 941A-942, claims that he has identified and demonstrated through computer programs the restoration of a forgotten historical reality, which had until now eluded many researchers.

In the study, he indicates that the prehistoric Greeks knew that “west of the three islands and northwest of Britain” there was a “great” continent. Two years ago, another academia, Professor I. Mariolakos, identified the great continent, surrounding the great Ocean, as today’s North America.

Dr. Tsikritsis states that, “even before the time of Christopher Columbus, there was a communication which began during the Minoan era and continued until the Hellenistic times. The purpose of these travels during the Bronze Age was related to trade and the transportation of pure copper from Lake Superior of Canada.”

 

http://canada.greekreporter.com/2012/04/21/researcher-claims-ancient-greeks-made-it-to-america-before-columbus/

 

Le secret de la Pedra Furada

https://www.youtube.com/watch?v=Dl-qXkA2vKM

 

Le site archéologique de Pedra Furada (« pierre percée » en portugais), localisé dans le Parc national de la Serra da Capivara (Piauí) dans l'Etat du Nord-Est brésilen, représente probablement le site humain connu le plus ancien en Amérique.

Un nouveau procédé ABOX-SC (acid-base-wet oxidation followed by stepped combustion), développé par Bird en 1999, a permis d'affiner les dates. Un total de sept échantillons de charbon de bois provenant de différents foyers ont été soumis à l'analyse ABOX-SC et leur contenu de radiocarbone 14 a été déterminé par spectrométrie avec l'accélérateur de masse, à l'université nationale d'Australie. Avec cette nouvelle technique, les échantillons se sont avérés être âgé au delà de la limite de 48 000 ans, indiquant des âges de 55 000 à 60 000 ans.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pedra_Furada

Dans ce documentaire diffusé par  la B.B.C., l'origine africaine du peuplement du site de Pedra Furada est confirmée, mais via sa branche aborigène. Des "Australiens", traversant l'océan Pacifique seraient donc les premiers découvreurs des Amériques. A peine fatigués d'avoir traversé le tiers de la surface du globe, ils décidèrent de franchir la cordillère des Andes puis la forêt amazonienne pour venir enfin se reposer dans le Nord-Est brésilien :

https://www.youtube.com/watch?v=r6IrMjfbh6E

La découverte des Amériques par la côte ouest s'érige comme une habitude de la pensée, c'est un dogme qui flatte ici les instincts patriotiques des sujets du Commonwealth!

Cependant, rendons hommage aux auteurs du reportage de la B.B.C. qui échappent en partie à la catégorie de négrophobie déterminant habituellement les formes de la représentation de la narrative kazakhe. Dans la logique perverse de la narrative kazakhe, un Africain n'inventera le bateau qu'à la condition d'avoir au préalable quitté l'Afrique.

Cette carte des premières migrations est significative à cet égard:

spreading_homo_sapiens_la.svg.png

https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8res_migrations_humaines_hors_d%27Afrique#/media/Fichier:Spreading_homo_sapiens_la.svg

Les Homos sapiens atteignent Madagascar il y a 15 000 ans par la côte est, sans qu'on sache vraiment d'où ils auraient bien pu embarquer (certaines cartes suggèrent que la migration vers la grande île africaine trouve son point de départ dans la région indonésienne).

Malgré tout, cette narrative, peu soucieuse de cohérence, indique que les Homos sapiens parvinrent à franchir la ligne de Wallace pour atteindre l'Australie il y a  65 000 ans.

La ligne de Wallace  (comme les approximations successives) indique le niveau atteint par les terres émergées lors du maximum glaciaire, autrement dit elle représente un passage toujours immergé infranchissable à pied sec.

Ce sont donc bien des marins qui découvrirent l'Australie.

La parenté génétique avec les membres de la communauté de Pedra Furada, faute d'impliquer une éternelle découverte par la côte ouest, laisse davantage entrevoir la possibilité de l'existence d'un clan africain, spécialisé dans la marine (comme aujourd'hui les Bretons...) et particuièrement actif dans les années - 60 000 ans, marquant par l'envergure de leurs découvertes autant leur époque que les dynasties qui allaient suivre:

Ancient Egyptians lived near Woy Woy: fact or fantasy?

ACADEMICS, archaeologists and other authorities believe Dr Hans-Dieter von Senff crosses the line from fact to fantasy in claiming Egyptians lived in the hills overlooking Woy Woy about 5000 years ago.

https://www.newcastleherald.com.au/story/409018/ancient-egyptians-lived-near-woy-woy-fact-or-fantasy/

La professeure Anne-Marie Pessis (23 min 10) échappe à ce biais cognitif de la narrative, imposant une route par l'ouest qui durerait quelques milliers d'années. Elle constate qu'aujourd'hui encore, des pêcheurs africains pris dans une méchante tempête peuvent être naturellement poussés sur les côtes brésiliennes.

Mais la théorie de la coïncidence et de l'accident reste tout à fait exclue lorsqu'il s'agit d'expliquer l'installation d'une communauté outre-mer. Flroriant Détroit, dans sa conférence présentant la découverte d'Homo luzonensis (à partir de 28min)...

https://www.youtube.com/watch?v=1jwHyrBD_aE

...remarque qu'une communauté ne peut durablement s'implanter, et laisser des traces archéologiques, qu'à la condition d'être constituée par un minimum de membres. Rejoints plus tard par de nouveaux membres, le stock génétique de la petite communauté pourra se renouveler et permettre à la population de suffisamment se déversifier pour s'avérer viable. 

Il faut donc nécessairement imaginer des voyages intentionnels et répétés.

Et ne doutons pas que, comme à l'époque, la traversée de l'Atlantique depuis l'Afrique ne prenait guère plus que trois semaines...

https://www.youtube.com/watch?v=H1xAPJpnWnc

Il s'agit de la traversée de l'Atlantique sur notre pirogue à balancier MICROMEGAS 3 sans l'aide d'aucun instrument de navigation, c'est à dire sans boussole, sans montre ni aucun document ou carte (évidemment sans radio, moteur ou sextant).

A notre connaissance, cette expérience encore plus basique que celle du Kon-Tiki de Thor Heyerdal qui avait radio et instruments, à la fois scientifique et sportive, n'a jamais été réalisée de nos jours et nous plongera dans l’histoire de la navigation ancienne.

http://www.creartisto.com/sansboussole/expedition.html

***

Ceci n'est pas une pomme !

Mythe de la terre plate et idéologie du vocabulaire : l'exemple du Jablko tchèque

https://www.jerome-maurice-francis.cz/clanky/la-vie-au-village/ceci-n-est-pas-une-pomme--.html

 

***

 

 Dernière mise à jour : 14/06/2021

 

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář