Jdi na obsah Jdi na menu
 


Yaogan 5 ?

24. 10. 2019

 

- Dans la nuit du 2 au 3 septembre 2014, l'ombre arctique et la guerre des mondes de planer du Kazakhstan au Colorado : l'événement Yaogan 5 / Cosmos 2495 / 10 INVADER / ou kwa ?

- 1967 Space Treaty and Warfare Evolution, 2016: russian anti-satellite Nudol system.

 

***

 

Si l'histoire considère l’étude des phénomènes célestes comme la mère de toutes les philosophies en générale, (et, en particulier, de la rubrique WWI ) c’est d'abord pour la raison qu’en partant de l'observation des premières régularités physiques, elle pousse l’esprit humain à étudier les relations causales et les abstractions géométriques.

Face au monde terrestre, exubérant et chaotique, l’observation et la compréhension des rythmes des apparitions des astres, dévoilent un second univers, épuré et descriptible par des lois universelles, simplement formulables et compréhensibles de tous.

Mais plus encore, qu'il s’agisse de phénomènes réguliers ou particuliers, uniques et portant en soi leur propre causalité, l’observation des cieux reste le premier moteur de la connaissance puisant dans la source inépuisable de l’émerveillement.

Au grès des changements d'époques et de leurs modèles techniques et poétiques, ces lumières dans la nuit au comportement guère prévisible et semblant relever d'une intentionalité, inspiraient différemment les témoins croyant reconnaitre char d’Apollon...nefs célestes...cheveux d’anges

Quelle que soit la métaphore employée, elle n’en marque toujours pas moins l’immense ignorance de l’observateur face au phénomène volant…non identifié...et parfois composé d'un nombre indéterminé d'objets...

***

Dans cette affaire du Kazakhstan, les témoins déclarent spontanément avoir observé un météorite (Метеорит), éventuellement une comète (Камета) ou une fusée (ракета).

 

Над Россией сгорел китайский спутник-шпион. Атырау

Ajoutée le 2 sept. 2014 par harderkazak

 

Le titre de la vidéo postée par Harderkazak est la copie d’un article publié le 03.09.2014, 12:38 par   qui cite Aerospace.org comme source de l'identification de Yaogan 5, un satellite espion chinois, et annonce l'heure de "l'enflammement" : 22:14 (heure de Moscou : UTC+3).

Harderkazak précise dans le titre de sa vidéo que le phénomène s'est produit dans la région de la ville d'Atyraou au Kazakhstan, sur les rives septentrionales de la mer Caspienne.

De nombreux témoins de l'événement l'ont filmé, avant que leurs vidéos ne soient rassemblées sur le forum de Vk.com, dans une rubrique AstroAlert datée du 3 septembre 2014 à 0:07 et qui identifiait déjà Yaogan 5 et l'heure d'observation, 22:14 heure de Moscou.

Le post de l'AstroAlert présente également une carte de vol qui confirme le passage de Yaogan 5 au nord de la mer Caspienne.

http://vk.com/astro.nomy?w=wall-727032_48009

Sa rentrée était prévue par le site Aerospace.org:

Predicted Reentry Time:

02 SEP 2014 21:12 UTC ± 0.5 hours

http://www.spaceflight101.com/kosmos-2495-re-entry.html

 

L’heure de l'observation de "l'enflammement"de Yaogan 5 (22:14/ UTC+3, 19:24 UTC) au dessus du Kazakhstan ne correspond pas exactement à la prédiction de rentrée d’Aerospace.org (21:12 UTC).

Malgré ce "décalage horaire", les services de la protection civile d’Allemagne fédérale et de la Sarre confirment avoir suivi attentivement l’objet, craignant que des débris puissent s’écraser sur Terre:

Chinesischer Satellit YAOGAN 5 drohte über dem Saarland nieder zugehen

https://blaulichtreport-saarland.de/2014/09/chinesische-satellit-yaogan-5-drohte-ueber-dem-saarland-nieder-zugehen/

 

Cet article publié par Blaulichtreport-saarland le 3 septembre 2014, indique que Yaogan 5 a d'abord été observé survolant la Sarre à 21:07 (heure locale : UTC+1), comme le prévoyait le site Aerospace.org qui fournissait une fenêtre de rentrée possible située entre 20:50 et 00:50.

L'article précise qu'une seconde observation du satelitte au-dessus de l'Allemagne a été réalisée à 00:24, 23:24 UTC et que le satellite finit par s'écraser à 00:30 (heure locale, UTC+1), sans donner plus d'informations sur la localisation.

Les heures des passages de Yaogan 5 au dessus de la Sarre (21:07 heure locale : UTC+1, soit 20:07 UTC et 00:24, soit 01:14 UTC), ne semblent pas correspondre à l'heure de l'observation du Kazakhstan (22:14 heure de Moscou : UTC+3, soit 19:14 UTC) !

 

Un commentaire du site Spaceflight101.com prétend que les services U.S. de Surveillance Spatial ont observé la rentrée du satellite chinois au-dessus de l'océan indien une heure après l'observation du Kazakhstan...

The re-entry of Yaogan-5 has been observed by U.S. Space Surveillance providing a re-entry time of 20:30 UTC +/-1 minute at a location over the southern Indian Ocean.

http://www.spaceflight101.com/kosmos-2495-re-entry.html

 http://www.aerospace.org/cords/reentry-predictions/past-reentries-2014/2008-064a/

 

Cette annonce des services U.S. confirme la confusion générale de l'affaire du Kazakhstan. L'objet dont on publia tant de vidéos, aurait ensuite survoler l'océan Indien...

Pourtant, ce satellite-ci ne serait pas celui de la Sarre...

 

Pourtant, tout indique que Yaogan 5 sombra corps et biens...

Global security.org suppose que le satellite Yaogan 12 remplacerait Yaogan 5, confirmant du coup que la disparition de ce dernier était bel et bien programmée...

Yaogan 12 had a Mean Local Time of the Ascending Node (MLTAN) almost identical with Yaogan-5, and was probably a replacement for this spacecraft...

http://www.globalsecurity.org/space/world/china/yaogan-recsat.htm

 

La semaine suivante, les autorités chinoises effectuèrent le lancement d'un nouveau satellite. Le site SpaceLaunchReport.org suppose qu'il s'agirait de Yaogan 21, nous informant au passage que la série des Yaogan se compose très certainement d'appareils d'observations militaires : 

http://www.spacelaunchreport.com/slr2014q3.html

 

Pour autant, les diverses observations désignent-elles deux objets distincts ?

Un étrange phénomène apparait dans la narrative des événements, à la façon de la construction d'une figure de style littéraire, le narrateur disjoint soudain le signifié de son signifiant, pour y substituer un nouveau.

Igor Lissov, sur www.satobs.org, suppose le 9 septembre 2014, que les vidéos de la rentrée du satellite identifié par Gazeta.ru comme Yaogan 5, montraient en réalité Cosmos 2495, lui aussi satellite militaire...mais russe cette fois-ci...

Re: Forced reentry of Cosmos 2495

From: Igor Lissov via Seesat-l <seesat-l_at_satobs.org>
Date: Tue, 09 Sep 2014 21:41:09 +0400

Ted,

I have found seven videos from Atyrau (formerly Guryev)

http://www.youtube.com/watch?v=wc94GONJR1s
http://www.youtube.com/watch?v=p3t5pmH5oOU
http://www.youtube.com/watch?v=gA_Q-AZgsCs
http://www.youtube.com/watch?v=R1ZXNlEZL4I
http://www.youtube.com/watch?v=Wtl8NnbNQ2E
http://www.youtube.com/watch?v=_PJgsbNppXg
http://www.youtube.com/watch?v=H0iQzJGrubM

and another from Orenburg:
http://www.youtube.com/watch?v=sOsKuwlRa4E

Yours,
Igor Lissov


http://www.satobs.org/seesat/Sep-2014/0085.html

 

L'affaire kazakhe prend donc une dimension complétement inattendue, car ce nouvel objet, construit par la nouvelle dimension de la narrative fut également observé..10 heures plus tard...dans le ciel du Colorado!

Fireball Streak Reported Over Colorado; Break-Up Of Actual Meteor

On Tuesday, Sep. 2, a lot of people in Colorado said they saw a fireball streak across the sky at about 10.30 p.m. 

A resident of the Martin Acres neighbourhood, Trevor Ycas said that he and his friends saw the meteor split into four pieces. He explained that the meteor was going south from the north and it broke apart either at the north of Loveland or in Greeley. He had used a compass to check the trajectory of the meteor and he thinks that it was travelling 15 to 20 degrees east of north.

http://au.ibtimes.com/fireball-streak-reported-over-colorado-break-actual-meteor-1353136

On Sept. 3, the American Meteor Society recorded more than 30 eyewitness reports of a slow-moving fireball crossing Colorado and into southern Wyoming. Local media reported the event as a meteor entering the atmosphere, but amateur space flight observers on the spaceflight101 blog said on Tuesday it must have been a Russian Kobalt-M spy satellite, after comparing the path of the fireball to the orbits of known satellites.

https://www.themoscowtimes.com/2014/09/09/russia-fireball-over-wyoming-wasnt-spy-satellite-a39216

This bright fireball occurred at 10:34 PM MDT (UTC-7) over New Mexico, Colorado, and Wyoming. From any location along the path the apparent duration was about 30 seconds. The slow speed immediately suggested a decay of space junk, and reviewing the catalog of orbital elements suggested that this could be Cosmos 2495 (NORAD 39732), a Russian spy satellite. Subsequent analysis suggests that this was only one component of the satellite, not the main body....

https://www.westword.com/news/photos-see-five-fireballs-that-lit-up-colorado-skies-6602765

 

Credit: Cloudbait Observatory / Spaceflight101

 

C'est seulement tardivement (à ma connaissance, vers le 8 septembre), que le satellite militaire russe Cosmos 2495 a été proposé comme responsable de l'évènement du Colorado.

Et même si dès cette époque, Rob Matson, sur la liste de diffusion Seesat-1, n'en cachait pas moins son étonnement...

A little surprising to me that the Russians would command destructive reentry to occur over land rather than ocean

http://www.satobs.org/seesat/Sep-2014/0065.htm

 

...à l'image d'Igor Lissov,

Igor Lissov ne passe pas pour un amateur incompétent. Au contraire, le site Businessinsider.com n'hésite pas à le présenter comme un expert en affaires aérospatiales:

Igor Lissov, an expert with trade journal Novosti Kosmonovatiki.

http://www.businessinsider.com/r-russia-to-debut-first-new-space-rocket-design-since-soviet-era-2014-26

 

...qui, le 9 septembre, posta les vidéos russophones de Yaogan 5 sur un forum consacré à la rentrée de Cosmos 2495, ce fit jour la proposition d'expliquer également le phénomène du Kazakhstan par le satellite russe...

 

Pourtant, sur la même liste de diffusion de Satobs.org, Ted Molczan, un autre "expert" dont la réputation a été établie par le New York Times, exprime clairement ses doutes :

 

From: Ted Molczan via Seesat-l <seesat-l_at_satobs.org>
Date: Tue, 9 Sep 2014 23:07:21 -0400

I am now confident that the fireball seen over the western U.S. on 2014 Sep 03 near 04:33 UTC was not Cosmos 2495 (14025A / 39732). That became improbable when it was recognized that the slow-moving fireball seen more than 10 h earlier over Western Kazakhstan and Orenburg region (Russia) must have been Cosmos 2495.

http://www.satobs.org/seesat/Sep-2014/0090.html

 

Bref, si Cosmos 2495 traversait le ciel kazakh en début de soirée, il ne pouvait probablement pas exploser au-dessus de l'Amérique du nord vers quatre heures du matin (temps universel coordonné, UTC).

Malgré l'analyse experte de Ted Molczan, partant de la description physique des satelittes Kobalt-M, Marco Langbroek de SatTrackCam explique comment les deux événements observés au Kazakhstan puis au Colorado s'avéreraient finalement liés techniquement: 

Thursday, 11 September 2014

So: likely Kosmos 2495 debris re-entering over the USA after all!

We have to realize that the Kobalt-M satellites are made up of multiple modules:

1) The Equipment Module (AO) that contains the main power and propulsion systems;
2) The Instrument Module (PO) that contains electronic equipment necessary for the control and functioning of the satellite;
3) The camera re-entry vehicle (OSA), containing the camera and the last batch of film. This is a true re-entry vehicle, designed to survive re-entry through the atmosphere for recovery of the camera and film. The target area for these re-entry vehicles is near the Russian town of Orenburg;
4) a 2.5 meter sun shade with additional antennae and sensors on the tip of the OSA, that is presumably jettisoned at re-entry.

***

This 9.5 hours survival time of the Kosmos 2445 debris pieces is similar to the time difference between the Sep 2, 18:14 UT Kosmos 2495 OSA return observed from Kazakhstan, and the possible decay event observed over the USA at Sep 3, 4:30 UT. The time difference between these is about 10 hours, which is not much different from the ~9.5 hours for the Kosmos 2445 debris in 2009.

https://sattrackcam.blogspot.com/2014/09/you-only-die-twice-confusing-end-of.html

Cette théorie de l'assimilation, technique possible, fut reprise le 12 septembre par l'armée U.S.

MOSCOW, September 12 (RIA Novosti) - Russian reconnaissance satellite Kosmos-2495 re-entered the atmosphere and crashed last week, a spokesman for the US Strategic Command told RIA Novosti on Friday.

"US Strategic Command's Joint Functional Component Command for Space [JFCC Space] through the Joint Space Operations Center [JSpOC] assesses with high confidence that Kosmos-2495 re-entered the atmosphere and was removed from the US satellite catalog as a decayed object on September 3," the spokesman said.

http://sputniknews.com/russia/20140912/192867400/US-Strategic-Command-Confident-About-Russian-Military-Satellite.html

 

...le degré de certitude dans cette affaire reste très faible, de l'aveu même des analystes. Le porte parole de l'armée US se contente d'une ''grande confiance", l'analyse de Spaceflight101.com ne prend guère plus de risques et reste très prudente en évoquant une "possibilité" "suggérée" :

A Russian film-return reconnaissance satellite or a component thereof may have re-entered the atmosphere over the United States last week, witness reports and orbital data suggests

http://www.spaceflight101.com/kosmos-2495-re-entry.html

 

Cette relation causale entre deux phénomènes distincts, avait pourtant été immédiatement dénoncée par le ministre de la défense russe, qui ne manquera pas de se moquer de la Société Météorite Américaine prenant des vessies pour des lanternes et  "un phénomène lumineux " pour "un satellite militaire russe":

Russia’s defense ministry refutes allegations about military satellite’s explosion over US

MOSCOW, September 9. /ITAR-TASS/. Russia’s ministry of defense has refuted allegations about an explosion of a Russian military satellite over the United States that were circulated in the American and Russian media.

“Russia’s orbiting cluster is operating a regular regime and is permanently monitored by space control facilities of the aerospace defense,” Russian Defense Ministry Spokesman Igor Konashenkov told journalists on Tuesday. “One can only guess about the condition representatives of the so-called American Meteor Society were in when they identified a luminescent phenomenon high up in the sky as a Russian military satellite.”

http://tass.ru/en/russia/748761

 

Sans même savoir si les observations, datées de la nuit du 2 au 3 septembre, désignent un même et unique objet, il semble possible d'en identifier un autre...

Alors que certains témoins, se référant à leur boussole, déclarent que l’objet du Colorado se dirigeait vers le sud...

He explained that the meteor was going south from the north and it broke apart either at the north of Loveland or in Greeley. He had used a compass to check the trajectory of the meteor...

http://au.ibtimes.com/fireball-streak-reported-over-colorado-break-actual-meteor-1353136

 

...l’observatoire du Colorado ou le site Spaceflight101.com, considèrent, quant à eux, que l’objet empruntait direction du nord, venant du Nouveau Mexique et disparaissant de-là le Wyoming:

The actual path began in New Mexico and ended in Wyoming (or possible even South Dakota according to some witness reports.)

http://www.cloudbait.com/science/fireball20140902.html

 

Cette première discordance, entre certains témoignages et certaines analyses, fait écho à une contradiction non négligeable qu’on trouve dans l’étude de Ted Molczan:

http://satobs.org/seesat_ref/misc/Cosmos_2495_Kazakhstan.jpg

 

Comment Yaogan 5, circulant en orbite polaire, pourrait-il suivre une trajectoire le menant vers le nord du Kazakhstan alors que, de l’autre côté de la planète, il se dirige également vers le nord en survolant le Colorado ? Cosmos 2495 était-il capable de tels changements de trajectoires ?!

Le site Russianforces.org fournit un résumé plausible de l'affaire.

WHAT HAPPENED TO THE SPY SATELLITE?

It delivered film to Russia as intended, but some pieces of the craft remained in orbit until falling over the Rockies, Vick said.

http://www.wcnc.com/story/news/2014/09/17/experts-fireball-over-colorado-was-russian-spy-satellite/15790259/

UPDATE 09/05/2014: The satellite reportedly landed at around 18:18 UTC on September 2, 2014 after 119 days in space.

UPDATE 09/09/2014: It appears that the spacecraft reentered over the United States. This strongly suggests that the the satellite malfunctioned.

UPDATE 10/20/2014: Official Russian sources are quoted as saying that the return capsule landed at 22:28 MSK (18:28 UTC) on September 2, 2014. It appears that the satellite did complete its mission successfully, although something did happen at the very last stage of the flight - probably a fragment separated from the spacecraft.

http://russianforces.org/blog/2014/05/cosmos-2492_-_new_kobalt-m_rec.shtml

 

Russianforces.org suppose que la mauvaise désignantion de l'objet volant kazakh du 2 septembre comme un chinois nommé Yaogan 5, fut corrigée par la démarche, également entreprise par Igor Lyssov, qui interprétait les vidéos du Kazakhstan comme des témoignages de la présence de Cosmos 2495 se dirigeant vers la nordique russie.

Les sources officielles russes finirent par admettre (le 20 octobre ?!) qu'effectivement, si le satelitte était bien rentré au bercail à l’heure prévue en passant par le Kazakhstan, son retour ne fut cependant pas sans encombre. Il aurait perdu un élément avant sa rentrée. C’est ce dernier, et non pas le satellite en entier, qui aurait continué à suivre sa trajectoire initiale, pour finir par se désintégrer, quelques heures plus tard, au dessus du Colorado.

A condition de mettre sous le boisseau la conviction de Ted Mulzcan, et cette tendance partagée, par tous ces supposés satellites,  à se diriger vers la zone arctique...

...?

Et si le satellite russe supposé, suivait plusieurs directions au dessus du Colorado, c'est qu'il...explosa:

A resident of the Martin Acres neighbourhood, Trevor Ycas said that he and his friends saw the meteor split into four pieces.

http://au.ibtimes.com/fireball-streak-reported-over-colorado-break-actual-meteor-1353136

 

...laissant derrière lui un nuage de débris :

 

Following the re-entry event, a Doppler Radar in Cheyenne, Wyoming tracked the 150-Kilometer long debris cloud left behind by the object for half an hour.

nuage_debris.jpg

Credit: Björn Gimle/Rob Matson

http://www.spaceflight101.com/kosmos-2495-re-entry.html

 

Ne reste plus qu'à expliquer cette explosion...

...la rentré d'un débris de Cosmos 2495 ?

Si aucun consensus ferme et définitif ne semble s'imposer quant à la description de l'objet kazakh, présentant éventuellement une ressemblance à une photo de Cosmos 2495 (Yantar-4k2 alias Kobalt-M), une seconde question vient inmanquablement tarauder l'esprit du spectateur après le visionnage des images fournies par l'observatoire de Cloudbait: 

 

Credit: Cloudbait Observatory / Spaceflight101

 

Quel est ce second objet qui apparaît très nettement en bas à gauche de l'écran ?

D'abord caché par les feuillages, il se laisse finalement apercevoir dans une position quasi stationnaire.

Sa seule présence évoquée par la vidéo de l'observation de Cloudbait aurait-elle influencée la décision de faire rentrer Cosmos 2495 un peu plus tôt que prévu, en territoire "ennemi"...

?

Dès le 12 septembre 2014, afin de rendre compte de ces deux derniers aspects de l'affaire, la présence en territoire ennemi et le nuage de débris, la très mystérieuse Soeur Sorcha, se référant à un énigmatique rapport circulant au Kremlin contredisant les dénégations d'Igor Konashenko du 9 septembre...

et reprenant la synthèse publiée par l'agence Tass

https://tass.ru/infographics/8017

...avance une explication, qui bien que ne s'appuyant pas sur les catégories habituelles de notre compréhension du monde et enrobée du sensationnalisme habituel, possède l'inestimable avantage de répondre aux questions restées en suspens:

Russian Satellite Destroys “Nazi” UFO Over Colorado 

A shocking new report prepared by the Aerospace Defense Forces (ADF) that is circulating in the Kremlin today states that Kosmos-2495, while it was conducting its “routine maneuvers” for a controlled re-entry to Orenburg Oblast on 3 September, encountered over the American State of Colorado a “massive triangular low Earth orbit” space vehicle with Nazi-like “rune” markings which was subsequently destroyed by the Russian satellites “countermeasures”...

While at a low Earth orbit (LEO) altitude of 500 kilometers (311 miles) over Colorado on its final re-entry to Orenburg Oblast on 3 September (2 September in US), this report says, the photographic intelligence obtained from Kosmos-2495 shows it being “rapidly approached” by a “massive black triangular” space vehicle with the only markings being “rune-like” symbols as had been used by the Nazi regime in World War II to identify their aircraft...

Unfortunately for the triangular craft approaching Kosmos-2495, however, this report says, was that immediately after “countermeasures” against it were deployed, it exploded in a “massive fireballwitnessed by thousands of people in Colorado and said by the American Meteor Society (AMS) to have been, likewise, witnessed in the States of Montana, New Mexico, South Dakota and Wyoming too.

http://www.whatdoesitmean.com/index1803.htm

 

 

...sœur Sorcha affirme qu'un ovni aurait approché Cosmos 2495 au moment de sa rentrée atmosphérique. Des « contre mesures » auraient alors été prises et le satellite aurait ouvert le feu sur l’inconnu. C’est la destruction de ce dernier que les témoins auraient observée.

L’objet inconnu aurait été un triangle noir, du type de celui observé lors de la fameuse « vague belge » de 1989 / 1990 :

 

Chaîne de clanki02 - Mise en ligne le 4 déc. 2011

 

Cette interprétation de l'événement avancée par soeur Sorcha s'intègre dans une théorie plus large, qui peut servir de référent général et qui suppose que la cohabitation entre les différentes espèces de la galaxie ne serait pas toujours pacifique...

Même si cette théorie n'est pas à rejeter a priori, elle possède dans le cas de l'alias Yaogan 5, l'inconvénient de ne pas correspondre à la chronologie généralement admise. En effet, on suppose que le satellite a atterri dans la région du Kazakhstan avant que "quelque chose" ne se désintègre au Colorado.

Cependant, il règne tellement de confusion et d’incertitude dans cette affaire, qu’il est difficile d’accorder une foi aveugle à la capacité explicative de cette chronologie.

L’essentiel réside dans les faits fournis par les images de l’objet enregistrées par l'observatoire de Cloudbait, par la carte établie à partir des données du radar Doppler et le phénomène observé au Kazakhstan.

Faut-il vraiment liés entre eux tous ces événements ?

Certes, l’explication de soeur Sorcha tente baroquement et confusément d’intégrer toutes ces données expérimentales...

Pour noircir davantage l'atmosphère mystérieuse entourant cette affaire, on pourrait s'amuser à noter que cette nuit de septembre connut effectivement une activité exceptionnelle. Alors que les nuits précédentes, les caméras de la Nasa observant le passage des météorites en détectèrent  46 (38 la nuit suivante), le site Spaceweather.com constate que :

On Sep. 3, 2014, the network reported 305 fireballs.

http://spaceweather.com/archive.php?view=1&day=03&month=09&year=2014

 

Il n'en reste pas moins qu'au moins deux objets distincts et ne suivant pas la même trajectoire se croisèrent dans le ciel du Colorado...

...et l’un d’eux explosa...

...?

Un site russe identifie un troisième satellite impliqué dans l'événement Yaogan 5 : INVADER :

10:28 10.09.2014

Журналисты одного из американских порталов сопоставили эту информацию и сообщения об обнаружении обломков спутников 1U INVADER, Yaogan 5 и «Космос-2495», причем пришли к выводу, что над США взорвалась именно российская ракета.

https://sitv.ru/arhiv/news/world/71596/

+++

Une approche plus terre à terre, voire plus classique, de l’événement Yaogan 5 serait préférable à la poétique narrative sorchaïque. Elle possède l’avantage épistémologique de l’insérer par induction (subsumez, subsumez ! Il en restera bien quelque chose !) dans une série d’événements très semblables, voire identiques, et de lui fournir, dans le cadre de la crise ukrainienne et de la nouvelle guerre « froide », un décor général dans lequel il pourrait prendre toute sa signification comme nous incite l'article du journal polonaisWyborcza.pl :

http://wyborcza.pl/1,75399,16620814,Kula_ognia_na_amerykanskim_niebie___To_rosyjski_satelita.html

 

Russia lost all its early-warning satellites

February 11, 2015

Cosmos-2422 (29260, launched in July 2006) failed to perform an orbit correction maneuver due in September 2014. Cosmos-2446 (33447, December 2008) also failed in September-October 2014 and is currently drifting off its working orbit.

http://russianforces.org/blog/2015/02/russia_lost_all_its_early-warn.shtml

 

Russianforces.org se garde bien de mentionner Cosmos-2495 dans sa liste des satellites mis hors service en septembre 2014, mais affirme donc que c'est tout une série de satellites qui furent détruits à l'époque !

Privée de ses satellites capables de détecter au plus vite les mises à feu de missiles ennemis qui pourraient la menacer, la Russie se résolut à répondre au plus vite aux agressions nord américaines...

 

Why A Russian Object Is Being Called A 'Satellite Killer'

Ajoutée le 18 nov. 2014 par Newsy Science

 

...toujours sous couvert du plus grand secret...

 

...mais cela va de soi...

 

 Posté par kinninigan

Direct Violation of the 1967 Space Treaty if it is a weapon:

http://history.nasa.gov/1967treaty.html

à propos des Cosmos russes et du 1967 Space Treaty  :

War in space :

- Then, there’s the Russian snooper satellites — Kosmos 2499 (launched in May 2013) and the Luch (launched in September 2014). They have been maneuvering around in high-earth orbit, parking themselves next to some Intelsat satellites. The assumption is that they are snooping on communications traffic coming into and going out of those satellites. One could ask whether Kosmos and Luch become kamikazes and crash into the satellites they are monitoring, destroying them.

http://mil-embedded.com/guest-blogs/war-in-space/

Russia Tests a New Missile That Can Destroy Satellites

The Nudol could target U.S. navigation and communications satellites.

Russian aerospace forces conducted test earlier this month of a new anti-satellite weapon system. Once it works, the weapon would be capable of targeting American military satellites, disrupting the Pentagon's satellites for navigation and communications.

The test, conducted on December 16, was the fifth test of the PL-19 Nudol, according to the Washington Free Beacon.

http://www.popularmechanics.com/military/research/news/a24455/russia-anti-satellite-weapon/

 

***

 

 

Première mise en ligne 03/02/2015

Dernière mise à jour : 24/10/2019...et bon anniversaire à mon pot' O :-)

 

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář