Jdi na obsah Jdi na menu
 


Un grand train mené bon train !

16. 9. 2021

La lutte lexicale des classes par Capital.fr

 

Dans un article paru le 14 septembre 2021 :

Prétendant être séparé, un couple escroque la CAF pendant trois ans ​​

https://www.capital.fr/economie-politique/pretendant-etre-separe-un-couple-escroque-la-caf-pendant-trois-ans-1414320

 

le site bien nommé Capital.fr prétend dénoncer les rapines d'un couple et de ses enfants miséreux :

[de 2017 à 2019] " l'homme âgé de 33 ans et la femme de 35 ans, avait tout simplement déclaré à la Caf (Caisse d'allocations familiales) qu'ils étaient… séparés. Ainsi, ce couple qui a des enfants, touchait donc deux fois le RSA (Revenu de solidarité active). Une allocation qu'il touchait déjà avant mais pour l'ensemble du couple."

Cette escroquerie constatée, permet au site Capital.fr d'affirmer que "ce couple qui touchait le RSA a mené bon train."

En trois ans, le couple et ses enfants ont "donc escroqué pas moins de 21.520 euros à la Caf."

Ce  montant faramineux correspond à environ 150 euro par mois et par personne (en comptant deux enfants)...l'équivalent de deux bouteilles de champagne par personne et par mois pour mener grand train !

Le rédacteur de l'article de Capital.fr, a très certainement ressenti poindre l'oxymore naissant du rapprochement de "l'équivalent de deux bouteilles de champagne par personne et par mois" et l'idée de "vivre dans le luxe."

https://www.expressio.fr/expressions/mener-grand-train

Le rédacteur a senti la nécessité de reconnaitre que ce luxe supposé était tout relatif. Il a spontanément imaginé utiliser un diminutif en substituant l'adjectif "grand" par "bon." On peut effectivement observer le modèle de ce processus dans la différence entre "un grand docteur" et "un bon docteur."

Malheureusement, cette substitution particulière dans la locution figée n'est pas anodine. Elle possède des répercutions perlocutoires, inattendues du rédacteur. Elle reconstruit en effet une seconde locution figée : "mener bon train", rapidement, rondement (aller bon train) : les négociations ont été menées bon train

https://www.ladepeche.fr/article/2013/03/30/1594976-agen-un-ancien-crs-occupe-une-grue.html

Dès lors l'énoncé de Capital.fr devient incompréhensible, car à partir du contexte, rien ne permet au lecteur de déterminer l'objet que le couple auraient mené bon train.

Seul reste présent le sème de la "rapidité."

 "Heureusement" pour le capital, l'anarque n'aura pas fait long feu ;-)

 

***

 

Ceci n'est pas une pomme !

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář