Jdi na obsah Jdi na menu
 


Pour Galilée la terre est ronde !

Mais qui prétendait le contraire ?

 

Citation:

Rappelons-nous Galilée. Pour avoir affirmé que la terre était ronde, le mathématicien a failli connaître les tourments du bûcher.

https://infodujour.fr/sante/59176-les-vaccins-anti-covid-enfin-reconnus-dangereux

 

Cette affirmation souffre d'abord d'une grande imprécision. De quel procès parle-t-on : celui de 1616 ou 1633 ?

En 1632, Galilée fit publier son Dialogues sur deux systèmes du monde qui irrita l'Inquisition. On reprochait au savant de contester les thèses géocentriques développées par Ptolémée. Au contraire, il soutenait les thèses réputées héliocentriques et ramenées en Europe par Copernic. Cependant, il est peu probable qu'un individu aussi excentrique que Galilée, élaborant la première relativité grâce à une méthode d'excentration, ait été convaincu de l'existence d'un centre à l'univers...aucune difficulté et aucune trahison à renoncer à la croyance que le soleil fût le centre de quoi que ce soit (dans le système solaire aux orbites elliptiques décrit par Kepler, le soleil occupe l'un des deux foyers)...

En 1610, après avoir perfectionné la lunette hollandaise, Galilée en avait fait un instrument astronomique en la tournant vers Jupiter. Il avait alors observé la présence de satellites orbitant autour de la planète géante. Là encore, les débats portèrent sur le géocentrisme. Pour se tirer de ce pétrin, Galilée promit de plus évoquer ces thèses...on connait la suite...

http://tm.cblprod.net/chapitre07.html

Pour la doxa contemporaine, ce problème de géocentrisme se confond dorénavant avec celui de la rotondité de la Terre. Et si Galilée était convaincu que la Terre n'était pas plate, ce n'est certainement pas ce point de doctrine qui déchaina les foudres de la Sainte Inquisition...

...pour la simple raison que personne n'en avait jamais douté...

Ceci n'est pas une pomme !

 

 ...avant le XIXème siècle et l'affaire de l'Astronomie Zététique.

 

A partir de l'année 1838, Samuel Rowbotham mena une série d'observations le long du canal de la rivière Bedford.

blount-photo-bedford-level.jpg

https://web.archive.org/web/20170115222046/

http://www.earthnotaglobe.com/library/Earth%20-%20Monthly%20Magazine%2049-50.pdf

 

The first experiment at this site was conducted by Rowbotham in the summer of 1838. He waded into the river and used a telescope held 8 inches (20 cm) above the water to watch a boat, with a flag on its mast 3 feet (0.91 m) above the water, row slowly away from him.[3] He reported that the vessel remained constantly in his view for the full 6 miles (9.7 km) to Welney bridge, whereas, had the water surface been curved with the accepted circumference of a spherical Earth, the top of the mast should have been about 11 feet (3.4 m) below his line of sight. He published this observation using the pseudonym Parallax in 1849 and subsequently expanded it into a book Earth Not a Globe published in 1865.